Comment et pourquoi utiliser la position à la selle ?

Et si nous nous intéressions à votre position aux toilettes ?
Derrière un sujet qui peut prêter à sourire, nous parlons d’un vrai phénomène de société qui touche tout le monde. En effet les toilettes modernes ne sont pas physiologiques, nous sommes habitué à les utiliser depuis des générations. Pourtant il est temps de s’intéresser à cette pratique qui a de vrais effets sur votre santé et votre bien-être.

Pourquoi adopter une nouvelle position aux toilettes ?

Pour aller à la selle, sur des toilettes classiques on s’assoit en hauteur avec les jambes à un angle de 90°, or, cette position n’est pas du tout physiologique et bloque les matières fécales, en faisant pression sur le rectum. Les selles peuvent avoir du mal à passer.

Dans des toilettes turques ou dans la nature, la position accroupie adoptée est plus naturelle, on défèque facilement, rapidement et sans douleur, car le colon est bien aligné.

La position naturelle accroupie permet :

  • de réduire l’effort lors des selles ;
  • d’aligner le colon ;
  • de réduire l’accumulation fécale dans le colon ;
  • de réduire la pression sur le périnée ;
  • de diminuer la pression dans les veines de l’anus et du rectum.

et par là même :

  • de prévenir les problèmes d’hémorroïdes, les appendicites ;
  • les problèmes gynécologiques, les difficultés liées à la maternité ;
  • l’affaiblissement ou le manque de tonicité du périnée, les inflammations des intestins, les constipations…

Des spécialistes commencent à se pencher sur ce problème de société :

Dans son manuel de gastroentérologie Bockus, en 1964 indique que «la posture idéale de la défécation est la position accroupie, les cuisses repliées sur l’abdomen».

Un médecin israélien, Dov Sikirov, en a 2003 a réalisé une étude publiée dans Digestive Diseases and Sciences (Maladies et Sciences digestives) montrant que quand ils passaient de la position assise à l’accroupissement, les sujets facilitaient fortement leur pratique.

Un groupe de médecins japonais, suite aux découvertes de Sikirov, viennent de publier une étude dans la revue médicale Lower Urinary Tract Symptoms où ils ont filmé par une vidéo à rayons X des personnes utilisant les deux positions respectives aux toilettes. Les résultats vont dans le même sens.

Comment puis-je faire au quotidien ?

Il faut retrouver une position où les jambes et le buste forment un angle à 35 degrés. Pas facile me direz-vous ! Et pourtant, la solution est toute simple : utiliser un tabouret physiologique pour toilettes.

Imaginez un tabouret qui s’adapte à vos WC et vous permet de retrouvez une position physiologique aux toilettes. Les jambes étant alors relevées et placées dans la bonne position, l’angle ano-rectal se retrouve droit, sans coude, les selles s’évacuent alors avec facilité.